2017

Glasgow

En 1980, Raymond Depardon réalise une commande pour le Sunday Times sur la ville de Glasgow. Le reportage ne sera jamais publié et les images resteront dans les cartons du photographe jusqu’à l’exposition Un moment si doux au Grand Palais (2013 - 2014). Là, le public découvre une partie de la série Glasgow et s'émerveille : Depardon saisit la lumière d’Écosse comme jamais et sublime la fin d’un monde ouvrier. Les ciels nuageux et les sols détrempés de Glasgow apportent une beauté inouïe à l’errance d’un peuple ouvrier désœuvré, traînant le long des devantures des magasins, marchant contre les murs d’usines ou jouant au pied d’habitations en ruine.

Relié

19 x 26 cm

144 pages

  • Facebook
  • Instagram