2004

J.O.

Éditions Le Seuil

« Tout jeune reporter-photographe, je suis envoyé à Tokyo en 1964. Le Japon accueille les premiers jeux Olympiques modernes. La télévision découvre le sport. Ses images, bien qu'elles soient encore en noir et blanc font des athlètes des stars authentiques et solitaires. Aux Jeux de Mexico, en 1968, les champions noirs se dressent contre la ségrégation, poings levés. Ils ont défié les dieux, en longueur, en hauteur, en vitesse. Jamais l'homme n'a été plus près des étoiles. Vient l'époque où sport et politique s'entremêlent, avec le drame de Munich en 1972 et sa meurtrière prise d'otages. Pourtant les Jeux continuent. » Raymond Depardon

Broché

16 x 23 cm et 11 x 18 cm

352 et 312 pages (poche)