1996

La porte des Larmes

retour vers l’Abyssinie

Leur amour partagé pour l’Ethiopie a plusieurs fois conduit Jean-Claude Guillebaud et Raymond Depardon en Abyssinie. C’est avec émotion qu’ils redécouvrent un pays dont la beauté demeure intacte, malgré des années de guerre et de bouleversements politiques. L’écrivain confie ses souvenirs, le photographe saisit une civilisation et un paysage d’une beauté stupéfiante. « Longtemps après ma première visite en Éthiopie, j'ai gardé une joie douce et un peu mystérieuse en pensant à ce pays unique, pudique et mélancolique. C'était au milieu des années soixante. Je suivais la reine Élisabeth en visite officielle dans cette Abyssinie féodale. Par la suite, les voyages ne furent que prétextes pour retrouver cette sensation et revoir cette Éthiopie. Aujourd'hui, en remontant la route historique, ma nostalgie a disparu. J'ai découvert un pays en paix, un pays nouveau, enfin débarrassé de son passé douloureux ». Raymond Depardon

Broché

23 x 19 cm et 11 x 18 cm

217 pages et 288 pages

  • Facebook
  • Instagram