2021
Mise en production du film Riposte féministe. Création au 73 ème Festival de Cannes du prix de la jeune technicienne de la CST (commission supérieur technique de l'image et du son).  
 
2020
L’exposition Claudine Nougaret : dégager l’écoute, le son dans le cinéma de Raymond Depardon, consacre la donation de leurs archives cinématographiques à la BnF. Sortie du livre Dégager l’écoute aux éditions Points Seuil. Élue au conseil de l’Académie des Césars. Rétrospective du catalogue au Festival Premiers Plans d'Angers.
 
2019
Dans le cadre de l’exposition Nous les arbres, installation du film Mon arbre, produit et coréalisé avec Raymond Depardon, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain.
2018
Nommée vice-présidente de la CST. 12 jours est nommé pour le César du meilleur documentaire.
2017

Sortie du film documentaire 12 jours, à la croisée de la justice et de la psychiatrie. 12 jours est présenté au 70ème Festival de Cannes en sélection officielle hors compétition. Présidente du Jury du prix Vulcain (CST) 2017.

Au théâtre dans Interview de Nicolas Truong, Judith  Henry interprète et reprend des propos de Claudine  Nougaret.

 

2016

Les Habitants sort en salle en France, en avril. Faits divers, en version restaurée, est sélectionné à Cannes Classics. Restauration du film 1974 une partie de campagne. Lancement de la production du film 12 jours. Dans le cadre de l’installation « Le grand orchestre des animaux » de Bernie Krause à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, production du film Bernie coréalisé avec Raymond Depardon.

 

2015

Productrice et ingénieure du son du film Les Habitants réalisé par Raymond Depardon.

 

2014 
Produit le film 8e étage, présenté pour les trente ans de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, à Paris. Parution de Méditerranée de Raymond Depardon, texte de Claudine Nougaret aux éditions Xavier Barral. Membre du jury international du Festival du réel à Paris. Repérage au TCHAD.
2013 

Restauration et numérisation du catalogue des films de Palmeraie et désert pour la rétrospective intégrale des films de Raymond Depardon à la Cinémathèque Française. Réalise et produit Un moment si doux  support de l'application I pad Raymond Depardon éditions RMN et édité en DVD chez Palmeraie et désert. 

 

2012 

Le film Journal de France, coréalisé avec Raymond Depardon et dont il est l’acteur principal, est présenté au Festival de Cannes en sélection officielle hors compétition.

 

2011 

Productrice et coréalisatrice du film Journal de France. Dans le cadre de l’exposition Mathématiques. Un dépaysement soudain, produit et coréalise avec Raymond Depardon le film Au bonheur des maths,  présenté à la Fondation Cartier pour l’art contemporain. Membre du grand jury du  Festival international de films de femmes de Créteil.

 

2010 

Exposition La France de Raymond Depardon à la BnF. Parution de Beyrouth centre ville  ( éditions Points Seuil ) incluant son récit d'un tournage à Beyrouth en 1984. Coréalisation du court métrage La France de Raymond Depardon.

 

2009 

Donner la parole est présenté au Kunsthal de Charlottenborg à Copenhague. 

 

2008 

La vie moderne, troisième volet de Profils paysans, qu'elle a produit et dont elle signe la bande son, est présenté au Festival de Cannes en sélection officielle Un certain regard et obtient le prix hommage du jury et le prix Louis-Delluc du meilleur film français 2008.

Coréalise avec Raymond Depardon le film Donner la parole, présenté dans le cadre de l'exposition Terre natale. Ailleurs commence ici à la Fondation Cartier pour l'art contemporain, à Paris.

 

2007 

Produit pour la Fondation Cartier pour l'art contemporain l'installation  Villes/Cities/Städte.

Produit et signe la bande son de Cinéma d'été présenté dans le cadre du 60ème anniversaire du Festival de Cannes. Elle est une des 107 femmes choisie par Sophie Calle pour son œuvre "Prenez soin de vous".

 

2006 

Membre de la commission de l'avance sur recette après réalisation. 

 

2005 

Cheffe opératrice du son et productrice de Profils paysans : le quotidien. Pour accomplir la trilogie des Profils paysans, devient distributrice et sort le film en France. Présentation au Festival de Berlin.

 

2004 

10e chambre, instants d'audiences est présenté en sélection officielle hors compétition à Cannes. Produit l'installation 7 x 3 à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, à Paris.

2003

Obtient avec Raymond Depardon l’autorisation exceptionnelle de tourner les audiences du tribunal correctionnel de Paris et produit 10e chambre, instants d’audiences, dont elle assure également la prise de son.

 

2002 

Démêle l’imbroglio juridique et devient la productrice de 1974, une partie de campagne de Raymond Depardon qui a suivi la campagne de VGE. Elle organise la première diffusion télé et salle de ce film bloqué depuis vingt-huit ans.

Produit Un homme sans l'Occident tourné au Tchad dans des conditions extrêmes et présenté en sélection officielle au Festival de Venise. 

 

2001  

Fusionne Double D avec  Palmeraie et désert. Intègre tous les films de Raymond Depardon au catalogue et commence une édition intégrale de ses films en DVD chez arte éditions.

 

1998 

Produit et réalise la prise de son de Profils Paysans : l'approche, premier chapitre du triptyque consacré au monde rural en moyenne montagne.

 

1997 

Publie, avec Sophie Chiabaut, Le son direct au cinéma, aux éditions de la FEMIS. Un livre d'entretiens avec des ingénieurs du son qui définit le métier de preneur de son direct. Tourne sa première bande son en stéréo directe sur le tournage du film Paris.

 

1995 

Le film Délits flagrants dont elle signe la bande son obtient le César du meilleur documentaire et le prix Joris-Ivens.

 

1992 

Fonde avec Raymond Depardon la société de production de films Palmeraie et désert pour produire Afriques : comment ça va avec la douleur ?. dont elle mixe également le son. Cheffe opératrice du son sur La nage indienne de Xavier Durringer .

 

1991 

Naissance de son deuxième enfant Simon Depardon. Cheffe opératrice du son sur La règle du je de Françoise Etchegaray.

 

1990 

Cheffe opératrice du son sur Les baisers de secours de Philipe Garrel.

 

1989 

Cheffe opératrice du son de La Captive du désert, avec Sophie Chiabaut à la perche.

 

1987 

Le tournage du film Urgences est leur voyage de noces aux urgences psychiatriques de l’Hôtel-Dieu, à Paris, et le premier des films qu’ils partageront, lui à l’image et elle au son. En septembre, naissance de leur premier fils, Charles-Antoine Depardon.

1986 

Rencontre Raymond Depardon et coréalise avec lui le court métrage Le Petit Navire, dans le désert du Mali.

Réalise Paul Lacombe, documentaire de 20 minutes filmé à Sainte-Eulalie-de-Cernon. Cheffe opératice du son du film Où que tu sois de Alain Bergala.

 

1984

Cheffe opératrice du son du film Le Rayon vert de Éric Rohmer (Lion d'or au Festival de Venise en 1986). Elle devient la première femme ingénieur du son du cinéma français. Premier film dont elle assure la prise de son toute seule.

 

1983

Assistante son de  L'effrontée de Claude Miller, Pinot simple flic (Gérard  Jugnot, Chabrol, Depardieu...).

 
1982 

Débute au cinéma comme stagiaire sur le film d'Alain Resnais La Vie est un roman, puis comme assistante son sur une quinzaine de longs métrages de cinéastes français: P'tit con de Gérard Lauzier, Tartuffe de Gérard Depardieu

 

1981 

Suit les cours du soir de l'école Louis-Lumière, à Paris, section son.

Travaille comme projectionniste à la Pagode, puis ingénieur du son pour le journal télévisé et des films institutionnels. Participe à de nombreux courts métrages de l'IDHEC (ex-FEMIS).

 

1980 

Voyage en Chine  en visa individuel.

 

1978 

Etudie la musicologie à l'université d'Aix-en-Provence puis à Paris-VIII.

 

1958 

Naissance à Montpellier, septième d’une famille de huit enfants.