2022
Exposition Son oeil dans ma main, Raymond Depardon et Kamel Daoud, à l'Institut du monde arabe, à Paris.
2021

Exposition La Vita Moderna à la Triennale de Milan.

2020
L’exposition Claudine Nougaret : Dégager l’écoute, le son dans le cinéma de Raymond Depardon, consacre la donation de leurs archives cinématographiques à la BnF. 
2019-2020
Dans le cadre de l’exposition Nous les arbres, installation du film Mon arbre, coréalisé avec Claudine Nougaret, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain.
2018

Depardon USA (1968-1999) est exposé aux Rencontres internationales de la photographie d’Arles.

2017   

Sortie du film documentaire 12 jours, à la croisée de la justice et de la psychiatrie. 12 jours est présenté au Festival de Cannes en sélection officielle hors compétition.

2016
Les Habitants sort en salle en France, en avril. Faits divers, en version restaurée, est sélectionné à Cannes Classics. La France de Raymond Depardon est présenté au ministère de la Culture de Lima, Pérou. Dans le cadre de l'installation "Le grand orchestre des animaux" de Bernie Krause à la Fondation Cartier pour l'art contemporain, production du film Bernie coréalisé avec Claudine Nougaret.
2015

Après une première étape à Medellín, l’exposition La France de Raymond Depardon est présentée au Museo Banco de la República de Bogotá, en Colombie.

2014

Le film 8e étage est présenté pour les trente ans de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, à Paris. Un moment si doux, la grande exposition de photographies couleur du Grand Palais est complétée par de nouvelles prises de vue à Marseille, pour une exposition au Mucem.

2013
Entame un tour du monde pour de nouvelles prises de vue dans le cadre de l’exposition Un moment si doux, présentée au Grand Palais. La France de Raymond Depardon est présenté au Museo de Bellas Artes de Caracas, au Venezuela.

 

2012 

Réalise le portrait officiel du Président de la République, François Hollande. Le film Journal de France, coréalisé avec Claudine Nougaret et dont Raymond Depardon est l’acteur principal, est présenté au Festival de Cannes en sélection officielle hors compétition.

2011 

Obtient le prix Ptolémée de géographie pour le livre La France. Dans le cadre de l’exposition Mathématiques. Un dépaysement soudain, le film Au bonheur des maths, coréalisé avec Claudine Nougaret, est présenté à la Fondation Cartier pour l’art contemporain.

 

2010 

L’exposition La France de Raymond Depardon est présentée à la BnF François-Mitterrand. Ouverture du BAL, lieu d’exposition dédié à la représentation du réel par l’image, après trois années d’engagement en tant que président et fondateur.

2009 

Obtient avec Paul Virilio le prix Nomad’s pour le catalogue de l’exposition Terre Natale. Ailleurs commence ici, présentée également au Kunsthal Charlottenborg de Copenhague. Des gens, libre adaptation théâtrale de Zabou Breitman, d’après les films Faits divers et Urgences, est couronné de deux Molières. Reçoit le Prix international planète Albert-Kahn pour l’ensemble de son travail.

2008 

La Vie moderne, troisième volet de Profils paysans, est présenté en sélection officielle Un certain regard au Festival de Cannes et obtient le prix Louis-Delluc. Dans le cadre de l’exposition Terre natale. Ailleurs commence ici, menée conjointement avec Paul Virilio à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, installation à Paris du film Donner la parole, coréalisé avec Claudine Nougaret. Sortie du livre La Terre des paysans, somme de 40 ans de travail photographique sur le monde rural.

 

2007 

Expose au Museum für Fotografie à Berlin avec Villes / Cities  /Städte, suite de 7 x 3.

 

2006 

Grand succès en tant que directeur artistique des 37e Rencontres d’Arles où il sélectionne 52 expositions de photographies.

 

2005 

Présentation au Festival de Berlin et sortie en salle par Palmeraie et désert de Profils paysans : le quotidien.

 

2004 

Installation 7 x 3 à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, à Paris.

 

2003 

Obtient l’autorisation exceptionnelle de tourner les audiences du tribunal correctionnel de Paris : 10e chambre, instants d’audiences sera présenté en sélection officielle hors compétition au Festival de Cannes en 2004. 

Présente Chasseurs et Chamans à la Fondation Cartier pour l’art contemporain. Se lance dans une grande mission qui durera cinq ans : photographier la France et son territoire.

 

2002 

Sortie sur les écrans de 1974, une partie de campagne, après 28 ans d’attente.

 

2001 

Sortie de Profils paysans : l’approche, premier chapitre de trois films tournés à deux et consacrés au monde rural. Réalise au Tchad Un homme sans l’Occident, adapté du roman de Diego Brosset. Le film sera présenté au Festival de Venise en 2002.

 

2000 

Détours, première grande exposition à la Maison européenne de la photographie. Publication de Détours et d’Errance. Obtient le prix Nadar. Reçoit le Dragon des Dragons du Festival du film de Cracovie.

1998 

Adaptation au théâtre de La Ferme du Garet, mise en scène par Marc Feld et interprétée par Claude Duneton, à la manufacture des Œillets, à Ivry-sur-Seine, suivie d’une tournée en France et au Canada.

1997 

Amour est présenté à la Fondation Cartier pour l’art contemporain. Sortie du film de fiction Paris, dont le rôle principal est tenu par le photographe Luc Delahaye.

1996 

Afriques : comment ça va avec la douleur ? obtient le Grand Prix de Yamagata, au Japon. Publication du livre La Ferme du Garet.

 

1995 

Délits flagrants, premier film sur les institutions judiciaires, obtient le César du meilleur documentaire et le prix Joris-Ivens.

 

1992 

Fonde avec Claudine Nougaret la société de production de films Palmeraie et désert pour produire Afriques : comment ça va avec la douleur ?. Partant du Cap, en Afrique du Sud, Raymond Depardon voyagera seul, sa caméra à l’épaule, jusqu’à Villefranche-sur-Saône via tout le continent africain.

1991 

Reçoit le Grand Prix national de la photographie. Naissance de leur second fils, Simon Depardon.

1989 

Photographie la chute du mur de Berlin. Réalise à Chirfa au Niger le film de fiction La Captive du désert, où Sandrine Bonnaire interprète le personnage de Françoise Claustre. Le film sera présenté en compétition officielle au Festival de Cannes en 1990.

1987 

Le tournage du film Urgences est leur voyage de noce aux urgences psychiatriques de l’Hôtel-Dieu, à Paris, et le premier des films qu’ils partageront, lui à l’image et elle au son. En septembre, naissance de leur premier fils, Charles-Antoine Depardon.

1986

Rencontre Claudine Nougaret, cheffe opératrice du son, et coréalise avec elle le court métrage Le Petit Navire, dans le désert du Mali.

1985 

Le film New York, NY obtient le César du meilleur court métrage. Réalise Empty Quarter, une femme en Afrique, film de fiction présenté en sélection officielle au Festival de Cannes (Un certain regard).

 

1984 

Coréalise avec Roger Ikhlef Les Années déclic pour les Rencontres de la photographie d’Arles.

 

1983 

Sortie du film Faits divers réalisé dans le commissariat du V ème arrondissement de Paris.

1982

Photographie, à la chambre et en couleur, les lieux de son enfance et la ferme familiale dans le cadre de la Mission photographique de la DATAR.

1981 

Fonde sa société de production de films avec la distributrice Pascale Dauman : Double D copyright film. Le film Reporters rencontre une large audience en salle et obtient le César du meilleur documentaire. Succédant à Marguerite Duras dans le quotidien Libération, sa Correspondance new-yorkaise, parue pendant un mois, confirme sa prise de liberté vis-à-vis du photojournalisme.

 

1978 

Rejoint la coopérative Magnum photos comme membre associé. Photographie la guerre civile au Liban et en Afghanistan. Publie son premier recueil de textes et de photographies dans une collection de poésie : Notes. Avec l’aide de Franco Basaglia, il photographie pendant trois ans les hôpitaux psychiatriques en Italie et coréalise avec Sophie Ristelhueber le film San Clemente, à Venise.

 

1977 

Deuxième long métrage, Numéros zéro témoigne de la naissance du journal Le Matin de Paris.

 

1974 

Tourne son premier long métrage documentaire sur la campagne présidentielle de Valéry Giscard d’Estaing. 1974, une partie de campagne ne sortira en salles qu’en 2002 après 28 années d’interdiction de l’ancien président de la République. Réalise clandestinement au Tchad l’interview de Françoise Claustre, ethnologue française retenue en otage pendant trois années au Tibesti. Ce film diffusé à 20 h sur TF1 devant des millions de spectateurs contribuera fortement à sa libération en 1977.

 

1973 

Après la scission d’une partie des photographes de Gamma, il prend la direction de l’agence, recrute des reporters et redynamise l’agence. Reçoit le prix Robert Capa Gold Medal, avec David Burnett et Chas Gerretsen, pour leur livre Chili.

 

1970 

Au cours de son premier voyage au Tchad avec Gilles Caron, Robert Pledge et Michel Honorin, ils tombent dans une embuscade et sont faits prisonniers. Il filme L’Embuscade, première partie des Révolutionnaires du Tchad. Un mois plus tard, Gilles Caron disparaît au Cambodge.

1969 

Un an après la répression soviétique du Printemps de Prague en Tchécoslovaquie, filme la minute de silence et la cérémonie en hommage au jeune Ian Palach qui s’est immolé par le feu.

1966 

Crée l’agence Gamma avec d’autres photographes. Gamma innove et offre au photographe autonomie et responsabilité.

1963

Libéré des obligations militaires, il part en octobre tourner son premier sujet comme caméraman au Venezuela et multiplie les voyages à l’étranger pour l’agence Dalmas.

1962

Appelé du contingent, il intègre l’équipe du magazine des forces armées françaises Bled, devenu TAM (Terre Air Mer).

1961

Couvre les manifestations dans les rues d’Alger et les négociations pour la paix des accords d’Évian.

1959

Devient pigiste de l’agence de presse magazine Dalmas. Reporter polyvalent, il photographie les vedettes, les faits-divers, et décroche sa première grande publication en photographiant une mission française dans le désert algérien.

 

1958 

Après avoir consulté l’annuaire parisien à la rubrique reporter-photographe, il entre en relation avec Louis Foucherand, artisan photographe, qui le prend sous son aile, le loge dans son laboratoire et lui apprend le métier.

1957 

S’inscrit à des cours de photographie par correspondance afin d’obtenir le titre d’opérateur photographe et décroche ses premières commandes d'un club de footballeurs amateurs.

 

1956 

Obtient son certificat d’études. Ses parents, convaincus qu’il ne reprendra jamais la ferme, lui trouvent une place d'apprenti dans la boutique du photo-opticien de Villefranche-sur-Saône.

 

1954 

Réalise, avec un appareil 6X6 de marque Lumière, ses premiers instantanés de sa famille, de la ferme et des fêtes de conscrits. Il développe lui-même ses photos.

 

1942 

Naissance le 6 juillet dans une famille de cultivateurs à Villefranche-sur-Saône (Rhône). Raymond Depardon grandit à la ferme du Garet tout près de la Saône.