12 jours

2017

12 jours

Un film de Raymond Depardon

Durée : 88 minutes

Avant 12 jours, les personnes hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement sont présentées en audience, d’un côté un juge, de l’autre un patient, entre eux naît un dialogue sur le sens du mot liberté et de la vie.

Nommé pour le César du meilleurs documentaire 2018

Festival de Cannes sélection officielle Hors compétition

Festival de Namur Prix de la meilleure photographie

Les Habitants

2016

Les Habitants

Un film de Raymond Depardon

Durée : 84 minutes

Raymond Depardon donne la parole aux Français. De Charleville-Mézières à Nice, de Sète à Cherbourg, il invite des gens rencontrés dans la rue à poursuivre leur conversation dans sa caravane, sans contraintes en toute liberté. Un portrait de la France d’aujourd’hui.

Journal de France

2012

Journal de France

Un film de Raymond Depardon et Claudine Nougaret

Durée :105 minutes

C’est un Journal, un voyage dans le temps, il photographie la France, elle retrouve des bouts de films inédits qu’il garde précieusement: ses débuts à la caméra, ses reportages autour du monde, des bribes de leur mémoire, de notre histoire. Un film étape dans l’oeuvre de Raymond Depardon.

Sélection officielle Festival de Cannes 2012

Nommé au césar du meilleur film documentaire 2013

La Vie Moderne

2008

La Vie Moderne

Un film de Raymond Depardon

Durée : 88 minutes

La Vie moderne est le dernier documentaire de Raymond Depardon et Claudine Nougaret consacré aux paysans. Forts de leur experience ils saisissent l’authenticité des paysans comme on le voit rarement au cinéma. Ce film bouleversant parle avec une grande sérénité de nos racines et du devenir des gens de la terre.

Prix Louis Delluc 2008

Prix Hommage du Jury Festival de Cannes sélection officielle Un certain regard

Nommé au César du meilleur documentaire

Profils paysans : Le Quotidien

2005

Profils paysans : Le Quotidien

Un film de Raymond Depardon

Durée : 81 minutes

Dans Le quotidien, deuxième chapitre de la trilogie Profils paysans, nous retrouvons quatre ans plus tard les mêmes agriculteurs. Les fermes se transforment en résidences secondaires, de rares jeunes reprenant des exploitations. Les problèmes de transmission du patrimoine agissent sur la vie de tous les jours.

Sélection officielle hors-compétition forum of new cinéma Festival de Berlin

10e Chambre : Instants d'audiences

2004

10e Chambre : Instants d'audiences

Un film de Raymond Depardon

Durée : 105 minutes

Dix ans après Délits Flagrants on retrouve la justice avec cette même attention sur les petits faits du quotidien. Un regard et une écoute humanistes, intemporels et universels.

Gold Plaque Chicago International Film Festival, USA

Sélection officielle hors-compétition Festival de Cannes

Nommé au César du meilleur documentaire

Un homme sans l'Occident

2003

Un homme sans l'Occident

Un film de Raymond Depardon

Durée : 105 minutes

Adapté librement du livre Un homme sans l’Occident de Diégo Brosset Alifa, est un jeune homme du désert, adopté par des chasseurs, il deviendra un guide réputé. Raymond Depardon filme le désert, le sable, le vent, la lumière, le temps, le silence. Un film d’une très grande force visuelle.

Sélection officielle Mostra de Venise 2002

Profils paysans : l'approche

2000

Profils paysans : l'approche

Un film de Raymond Depardon

Durée : 90 minutes

Avant l’an 2000, Raymond Depardon a décidé de filmer l’agriculture délaissée des massifs montagneux. Dans ce premier chapitre, il nous ouvre les portes de plusieurs exploitations familiales dans les régions de Lozère, Haute-Saône, Ardèche et Haute-Loire.Un cinéma envisagé avant tout comme un art du temps, de la patience et de l’enregistrement des traces laissées par les humains.

Paris

1998

Paris

Un film de Raymond Depardon

Durée : 95 minutes

Un homme d’image s’apprête à tourner un film et engage une assistante professionnelle du casting pour l’aider à trouver dans les rues de Paris celle qui sera son modèle, son actrice. Ce portrait en creux de la parisienne brille de l’éclat brut du diamant le plus pur.

Afriques : Comment ça va avec la douleur ?

1996

Afriques :  Comment ça va avec la douleur ?

Un film de Raymond Depardon

Durée : 169 minutes

Sous forme de journal filmé, seul, un micro sur la caméra, Raymond Depardon confronte ses a priori sur l’Afrique en parcourant, de juillet 1993 à juillet 1996, les lieux fragiles du continent africain.

Grand prix de Yamagata (Japon) 1996

Delits flagrants

1994

Delits flagrants

Un film de Raymond Depardon

Durée : 105 minutes

À la sortie de la police, avant le tribunal, le déféré dans un étroit bureau est confronté au procureur qui lui rappelle ses droits et sa décision de le poursuivre pour les faits qu’il a commis. Un huis clos exceptionnel filmé pour la première fois en 35 mm au Palais de justice de Paris. Délits flagrants a été restauré en 2013.

César du meilleur film documentaire 1995

La Captive du désert

1990

La Captive du désert

Un film de Raymond Depardon

Durée : 98 minutes

Une jeune coopérante est prise en otage par un groupe armé dans un pays africain. Prisonnière d’un univers de silence et de lumière, Sandrine Bonnaire interprète avec justesse ce mélange d’angoisse et de ténacité.

Sélection officielle en Compétition Festival de Cannes 1990

Urgences

1988

Urgences

Un film de Raymond Depardon

Durée : 104 minutes

Une jeune coopérante est prise en otage par un groupe armé dans un pays africain. Prisonnière d’un univers de silence et de lumière, Sandrine Bonnaire interprète avec justesse ce mélange d’angoisse et de ténacité.

Grand Prix du festival documentaire de Florence, Italie

Empty Quarter : une femme en Afrique

1985

Empty Quarter : une femme en Afrique

Un film de Raymond Depardon

Durée : 85 Minutes

À Mogadiscio un homme rencontre une femme et l’entraîne dans un voyage à travers le désert sur le Nil jusqu’à Alexandrie. Un film d’une très grande beauté sur le désir amoureux et le voyage.

Les Années Déclic

1984

Les Années Déclic

Un film de Raymond Depardon

Durée : 65 Minutes

Un dispositif juxtaposant la voix, les images et le visage de Raymond Depardon dessine le portrait autobiographique d’un fils de cultivateur devenu photographe. Un film étape dans l’oeuvre de Raymond Depardon.

Rencontres Internationales de la Photographie, Arles (1984)

Faits Divers

1983

Faits Divers

Un film de Raymond Depardon

Durée : 85 Minutes

Raymond Depardon filme la vie quotidienne du commissariat du Vème arrondissement de Paris. Embarqué dans le fourgon, il suit des policiers mobilisés par des événements anodins ou tragiques du cœur de la ville.

San Clemente

1982

San Clemente

Un film de Raymond Depardon

Durée : 98 Minutes

À San Clemente, dans un hôpital psychiatrique situé sur une île au large de Venise, les malades y mènent une vie libre. L’hôpital est menacé de fermeture... Un bouleversant voyage au coeur de la folie.

Reporters

1981

Reporters

Un film de Raymond Depardon

Durée : 90 Minutes

Photographes de presse et paparazzi : un monde laborieux et cynique, avec ses codes, ses règles, ses audaces. Raymond Depardon suit pas à pas les reporters de l’agence Gamma. Une étonnante plongée dans la vie politique et mondaine des années 80.

César du meilleur documentaire

Nommé aux Oscars

Sélection officielle Un Certain Regard Festival de Cannes

Numéros zéro

1979

Numéros zéro

Un film de Raymond Depardon

Durée : 90 Minutes

1977, Claude Perdriel, directeur du Nouvel Observateur, décide de lancer un quotidien d’information : Le Matin de Paris. Raymond Depardon s’immerge au coeur d’une rédaction en ébullition qui prépare les essais avant parution du premier numéro du journal.

Prix Georges-Sadoul 1979

1974, une partie de campagne

1974

1974, une partie de campagne

Un film de Raymond Depardon

Durée : 90 Minutes

1974. Valéry Giscard d’Estaing, alors ministre de l’Economie et des Finances, se lance dans une campagne «à l’américaine». Raymond Depardon suit partout le candidat à la présidentielle et capte des instants rares et historiques de la classe politique française.

Picto document_Plan de travail 1.png
  • Facebook
  • Instagram